1- « Le jeûne qui plaît à Dieu »

Comment lire le texte ?

Les babyloniens s’emparent de Jérusalem et le peuple est exilé à Babylone, en Mésopotamie.

Environ 50 ans après, Israël revient enfin à Jérusalem. Mais le peuple se plaint…

Il attend en retour de ses pratiques religieuses et de ses jeûnes, des interventions de Dieu 

et remet en cause l’efficacité de Dieu à le sauver : « Pourquoi jeûner si tu ne vois pas ? Pourquoi

nous mortifier si tu l’ignores ? » (Isaïe 58, 3)

Isaïe 58, 6-8

06 Le jeûne qui me plaît, n’est-ce pas ceci : faire tomber les chaînes injustes, délier les attaches du joug,

rendre la liberté aux opprimés, briser tous les jougs ?

07 N’est-ce pas partager ton pain avec celui qui a faim, accueillir chez toi les pauvres sans abri,

couvrir celui que tu verras sans vêtement, ne pas te dérober à ton semblable ?

08 Alors ta lumière jaillira comme l’aurore, et tes forces reviendront vite. Devant toi marchera ta justice,

et la gloire du Seigneur fermera la marche.

Nous échangeons sur cette parole que nous venons d’écouter

Nous découvrons l’auteur.

Isaïe, un prophète juif du 6ème siècle avant Jésus Christ.

De lui, nous savons seulement qu’il s’adresse au peuple d’Israël à Jérusalem,

après son retour de Babylone, où il avait été déporté.

Mais qu’est-ce qu’un prophète ?

Le prophète parle pour son peuple. Il reçoit cette mission de Dieu et parle alors en son nom.

Il connaît l’action de Dieu dans le passé et il croit en sa fidélité. Il peut donc reconnaître

l’action de Dieu dans le présent et voir l’avenir dans cette continuité.

Mais attention ! Un prophète ne prédit pas l’avenir ! A la lumière de l’histoire de Dieu avec

son peuple, il donne sens à ce qui se passe réellement dans le présent et invite le peuple

à la foi et à l’action dans la fidélité à l’alliance.

Découvrir le sens des mots

Le jeûne

Le jeûne consiste à s’abstenir volontairement de nourriture.

C’est une façon de prier avec son corps, de partager et de se préparer à accueillir le Seigneur.

Le joug

C’est une pièce de bois que l’on met sur le cou de deux bœufs pour les faire marcher

ensemble aux travaux agricoles. La Bible reprend cette image pour parler de l’esclavage

et de la domination.

Ta lumière jaillira comme l’aurore

Quand nous pratiquons la justice et l’amour, c’est l’amour du Christ que nous annonçons

au monde. Lui qui est la ‘‘lumière du monde’’.

La Gloire du Seigneur

Dans la bible, la gloire ne désigne ni la célébrité ni le prestige,

mais la puissance et la force de Dieu.

Dans le texte d’Isaïe, elle est la promesse que cette force accompagne

celui qui agit avec justice et amour.

2- « Ta justice marchera devant toi »

Par la bouche du prophète Isaïe, Dieu vient rappeler à son peuple qu’il ne suffit pas

de respecter les pratiques religieuses comme le jeûne pour lui être fidèle, encore

faut-il avoir une conduite pleine de justice et d’amour : partager, libérer,

faire attention aux autres… Notre prière doit se traduire par des actes qui concourent

au bien de tous. Notre relation à Dieu est liée à notre relation aux autres.

La justice

Le mot ‘justice’ fait penser à coupable ou non-coupable, juste ou pas juste…

C’est exactement ce dont parle le texte d’Isaïe que nous avons lu (v. 6 et 7) 

La justice envers tout homme, mais aussi la justice des hommes.

 Etre juste c’est être fidèle à la loi de Moïse : Exode 20, 3-17

03Tu n’auras pas d’autres dieux en face de moi. 04 Tu ne feras aucune idole,

aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux.

05 Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux, pour leur rendre un culte…

06 mais ceux qui m’aiment et observent mes commandements,

je leur montre ma fidélité jusqu’à la millième génération.

07 Tu n’invoqueras pas en vain le nom du Seigneur ton Dieu,

car le Seigneur ne laissera pas impuni celui qui invoque en vain son nom.

08 Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier.

09 Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ;

10 mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu…

12 Honore ton père et ta mère, afin d’avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu.

13 Tu ne commettras pas de meurtre. 14 Tu ne commettras pas d’adultère.

15 Tu ne commettras pas de vol. 16Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

17 Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain,

ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient. »

Saint Ignace de Loyola (15ème siècle)

« Prie car tout dépend de Dieu,

Mais agis comme si tout dépendait de toi. »

Pas d’amour sans justice

Le premier acte d’amour est de permettre à chacun d’avoir ce dont il a besoin pour vivre dignement :

la liberté, la dignité, le respect, la nourriture, le toit et le vêtement.

Pas d’amour chrétien sans amour de Dieu et des autres, sans don de soi-même à Dieu et aux autres.

C’est ce que dit le texte d’Isaïe et que Jésus résume par : 

« Tu aimeras le seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit ;

et ton prochain comme toi-même ». (Luc 10, 27)

DIEU EST JUSTICE

Dieu est fidèle à sa promesse, à son Amour. Il intervient dans l’histoire de son peuple

pour que la justice des hommes se rapproche toujours plus de la sienne.

Une citation admirable de saint Paul :

« Quand bien même nous serions infidèles,

LUI demeurera fidèle, car il ne peut se renier Lui-même. »

Jésus : "Tout ce que vous aurez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères,

c’est à moi que vous l’aurez fait."

Avec la visite d'Odile qui milite depuis des années au "CCFD Terre Solidaire"

nous abordons les problèmes de la faim, du développement, d'une économie solidaire, de l'écologie...

UNE  SEULE   PLANÈTE,
UNE  SEULE   HUMANITÉ,
UNE  SEULE   SOLUTION :
L’ ÉCOLOGIE  INTÉGRALE

Face à la crise globale qui menace notre maison, la Terre,

il est urgent de nous mobiliser pour la protéger.

Seule une approche écologique et

humaine pourra vraiment changer les choses.

 

 

Téléphone de la paroisse (0495383625)              -              Notre mail : paroisselucciana@gmail.com   
                                                    Mail éveil, catéchisme, aumônerie : ktborgolucciana@gmail.com