Page 33

Noël (en corse Natale) = naissance

Les prophètes annoncent la naissance d’un roi dans la souche de Jessé père de David,

un roi qui fera régner la paix.

On découvre encore, humble et monté sur un ânon le petit d’une bête de somme.

Peux-tu donner une définition du mot humilité ?

 

Page 34

La Nativité (chez) Luc 2, 1-7 (Ce texte est court, merci de le lire deux fois)

Lire l’explication du mot recenser

Nous découvrons 3 temps dans le chapitre 1er de l’Evangile de Luc

Essaye de leur donner in titre :

versets 1 à 3   ……………………………………………………………….

versets 4 et 5 ………………………………………………………………..

versets 6 et 7 ………………………………………………………………..

 

Page 35    Tu découvres une Nativité en bois polychrome du XVème siècle

                   Voici l’explication, prendre le temps de lire :

L’enfant sort de Marie, glissant littéralement sur un pan de son manteau. Il est sur le point d’atterrir dans la mangeoire, bien petite, sous le pied gauche de Joseph.

A gauche, Marie, de taille respectable (sa tête frôle le montant supérieur de la porte), ni vraiment debout, ni vraiment agenouillée. Elle a les mains jointes d’une personne en prière. Au-dessus d’elle, deux anges : l’un est plongé dans la lecture d’un livre l’autre a les mains jointes et regarde l’enfant.

A droite, Joseph, de bien petite stature, tient un bâton de sa main gauche dont l’extrémité rejoint un pan du manteau de la mère sur la ligne verticale de la scène. De sa main droite, il tient une torche que les dégâts du temps ont éteinte.

Situé derrière Marie, l’âne tend le cou vers l’enfant. Par contre le bœuf est derrière Joseph et regarde respectueusement le nouveau-né. Ce dernier est allongé à même le manteau, nu, auréolé, encore froissé de sa naissance.

L’ange porteur des mots « Gloria in excelsis Deo » fait séparation avec l’espace supérieur. Sous lui, une ouverture vers un paysage où se devine un relief montagneux, une tour et comme une toiture émergeant des nuages.

Cette scène de naissance est singulière. Marie ne porte pas dans ses bras l’enfant qui apparaît : elle le regarde de haut et prie devant lui. De son côté, Joseph n’a pas l’air particulièrement réjoui : il est plutôt soucieux.

Le nouveau-né est l’objet d’attention de tous les personnages, sauf peut-être de l’ange plongé dans sa lecture. Mais ce n’est pas un bébé comme les autres : y a-t-il une place pour lui parmi les humains ?

En tout cas, il n’y en avait pas dans la salle commune. Et la mangeoire qui l’attend est bien petite pour lui. Seuls les deux animaux entendent, par leurs oreilles dressées, la rumeur qui d’en haut chante l’arrivée de ce petit d’homme qui prend pied dans le monde des vivants.

 

Page 36 Le temps de l’Avent se termine, comment puis-je faire de la place dans mon cœur et dans ma vie pour mieux accueillir Jésus ?

Comme pour les plus petits, mais avec tes mots à toi, tu cherches ce que tu peux changer dans ta vie (par exemple : dans mon cœur, dans mes paroles, dans mes gestes… avec ma famille, mes amis, à l’école, au sport….).

   (ne pas chercher des choses difficiles à réaliser, Dieu se laisse découvrir dans la simplicité du cœur)

Prière : tu as les paroles et la musique à toi de chanter :

 

Téléphone de la paroisse (0495383625)              -              Notre mail : paroisselucciana@gmail.com   
                                                    Mail éveil, catéchisme, aumônerie : ktborgolucciana@gmail.com